Le casino du Havre demande un abattement fiscal

Aller en bas

Le casino du Havre demande un abattement fiscal

Message  Admin le Sam 31 Jan - 10:13

Confronté à une stagnation de son activité, le casino du Havre, propriété du Groupe Partouche, vient de saisir le ministère des Finances pour obtenir un abattement fiscal supplémentaire dans le cadre des dispositions prévues lorsqu'un établissement de jeux finance des opérations culturelles à grande échelle. C'est le cas du Pasino havrais. En juin 2008, il avait engagé 1,44 million d'euros dans une biennale d'art contemporain. Aujourd'hui, conformément à ce que prévoit la réglementation, le casino souhaite obtenir un abattement fiscal supplémentaire dans la limite de 5 % du produit brut des jeux (PBJ). En 2006, le casino avait engrangé plus de 14,2 millions d'euros de PBJ. Il y a quelques jours, les élus du conseil municipal du Havre ont donné leur feu vert à cette demande.
Une étape obligatoire avant que Bercy ne signe l'abattement sollicité.
Stéphane Siret


http://www.lhotellerie.fr/journal/salon-concours-syndicat-association/2009-01/Le-casino-du-Havre-demande-un-abattement-fiscal.htm
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 33
Age : 46
Date d'inscription : 26/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://employescasinos.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le casino du Havre demande un abattement fiscal

Message  francky le Sam 31 Jan - 14:08

Décidement ce bon vieux Partouche n'a pas froid aux yeux et a su fédérer les élus municipaux pour obtenir un abattement fiscal supplémentaire... Une cotisation de plus déplacée vers la collectivité! Les contribuables apprécieront...A-t'on parlé de licenciements? NON...mais de stagnation de l'activité! Encore une fois, les patrons pleurent misère et mutualisent leur perte ou leur manque de résultats à la collectivité. Quand feront-ils de même de leur profit?
Une véritable relance doit se faire en augmentant les salaires et non en garantissant les rendements des actionnaires... Le libéralisme comme le capitalisme par les travers qu'ils génèrent, sont morts : ne permettons pas à des groupes de jouer les apprentis sorciers en s'endettant inconsidèrement davantage, et pesons pour une politique économique publique responsable prenant en compte la pérénnité du travail et des salaires...
Un individu ou des actionnaires ne doivent pas être les seuls à décider de nos emplois.
avatar
francky

Nombre de messages : 37
Localisation : ST Martin d'Uriage (38)- JOACASINO
Date d'inscription : 28/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum